Senery

Une Ecole, Un apprentissage, Un monde merveilleux !
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La machine a écrire

Aller en bas 
AuteurMessage
Bloom96
Prof. + De Serd' Et Bibliothecaire
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 22
Localisation : Derrière mon ordi
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: La machine a écrire   Mer 28 Mai - 19:04

La machine a écrire

Chaque matin, je me réveillais. Et chaque matin, j'écrivais... Vous devez vous demander ce que je raconte, moi, Clem', enfant ordinaire, parents divorcés. Je vous parle d'une malédiction. Tout a commencé ce jour-là...

Je me levais, un peu inquiète car c'était ma rentrée en sixième. Malgré l’heure matinale, je me sentais parfaitement réveillée. Je me suis préparée pour aller au collège où j’ai passé une journée somme toute assez réunie. Mais, quand je suis rentrée, j'ai trouvé une machine à écrire, gentiment posée sur mon lit, l’air innocente. Je l'ai trouvée fabuleuse, brillante, j'étais... obsédée par cette machine. J'ai commencé à écrire des histoires, des romans… Je ne me suis plus arrêtée ! Et chaque nuit, je faisais des cauchemars.
Je me suis alors rendue compte qu’il y avait un lien entre mon obsession pour cette machine et mes rêves. En effet, le matin, je me réveillais et, immédiatement après, comme si je ne pouvais m’en empêcher, j'écrivais. Je me suis rendu compte que ce n'était pas normal, évidemment ! Et, dans la nuit qui suivit, je fis le pire des cauchemars de ma vie....

Je me baladai dans la rue tranquille. Puis, j’ai ressentit cet étrange besoin. Je me suis assise sur un banc et j'ai sortit la machine à écrire pour me lancer dans une histoire d'horreur à faire trembler un vampire. Elle était si réelle qu'elle me faisait peur à moi-même. Réelle, c'est bien le mot ! Quand j'ai vu apparaître devant moi les personnages de l'histoire, je peux vous dire que j'ai cru que mon cœur allait explosé tellement il battait fort. ! Je me suis mise à courir, du moins, à essayer de courir car je courais au ralenti, comme dans ses horribles cauchemars ! C'était effectivement mon histoire, devenue réelle...

Je me suis réveillée le matin en sueur, tremblante de peur. Dans mon rêve, je m'étais fait griffé à l'épaule. Comme pour me prouver que ce n’était qu’un rêve, j'ai regardé dans la glace et j'ai vu... Cette affreuse griffure, entourée de chair et de sang...

Alors là, là, c'était trop pour moi ! J'ai couru voir ma mère qui, elle, à ma grande surprise, ne paru pas étonnée.

- MAMAN ! REGARDE !

Je lui montrai mon épaule.

- Eh bien, oui ma chérie, ceci est ton épaule… ^^"

- Mais non ! m’exaspérais-je, folle d’inquiétude. Regarde la griffure !

- La griffure ? Ma pauvre chérie, tu as du faire un mauvais rêve, il n'y a aucune trace de quelconque blessure sur ton épaule !

Je suis restée perplexe, bafouillant un petit "ah oui désolée" et je suis partie en cours, de plus en plus terrorisée. J’ai alors essayé de me confier à une amie, dans l’espoir, bien optimiste, je l’avoue, qu’elle trouve une solution. Mais elle ne m'a pas cru ^^ C'est bizarre le manque d'écoute chez certaines personnes...
Enfin bref, en rentrant le soir, je n'étais pas rassurée du tout ! D'ailleurs, je me rappelais que, dans mon rêve, l'histoire d'horreur, je ne l'avais pas terminée et donc elle n'avait pas encore sa "fin heureuse tant attendue". J'avais peur. Sans répit, j'avais peur. Je ne dormais plus et je n'étais pas fatiguée... car je savais que si je fermais les yeux, je reverrais les fameux personnages de mon histoire... Pourtant, il fallait ABSOLUMENT que je la finisse cette histoire, afin de pouvoir retrouver le repos. Mais je n’en avais pas le courage. La nuit où je me suis endormie, ce fut la nuit la plus mouvementée de ma vie...

A chacun de mes pas, le stress m'envahissait, je le savais, je devais terminer l'histoire mais j'avais trop peur de mourir. J'ai quand même pris la machine à écrire, voici ce que j'ai écrit... « Les monstres ressentirent une douleur atroce dans la poitrine, certains moururent tout de suite, d'autres restèrent accrochés à la vie... »
Aie! Les monstres survivants arrivent! Je me mis à courir, la machine à écrire sous le bras, en pensant, le coeur battant: "il faut que je les détruise"!
Soudain, j'entends un lointain son strident : biiiiiiiiiip, biiiiiiiiiiiip, biiiiiiiiiiiip. Mon réveil!

Je me réveille en sursaut. Ouf ! Une partie des monstres sont déjà morts, il n'en reste... qu'une douzaine!

C'est pas possible....c'est beaucoup trop facile.......je...ahhhh!!!!

Je sombre dans l’inconscience, et je ressens un profond vide, le trou noir. Quand je me réveille, le soleil est levé et j'entend:

"Clem'! Descend tu va être en retard au collège!"

Je descends les escaliers et je regarde mon agenda à la page d'aujourd'hui, le jeudi comme je m'en souvenais, mais quand je regarde, il n'y a pas la moindre trace d'écriture. Nous sommes le 4 septembre, le jour de la rentrée.....Je regarde dans ma chambre, plus de machine à écrire...

Fin



(Aventure)

Ce n'est pas moi qui est écrit cette histoire mais une personne du pseudo de ginny2weasley qui n'est pas inscrite sur ce site.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La machine a écrire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» écrire pour s'exprimer
» Machine à écrire
» Revue de la gendarmerie nationale
» Comment écrire et poster mon premier message ?
» machine à laver ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senery :: Autres Salles :: Bibliotheque-
Sauter vers: